Skip to content Skip to footer

Et si… on avait un “mature-verse” canon au MCU Marvel ?

Marvel mature-verse

S’il y a bien un point faible que l’on peut donner au Marvel Cinematic Universe c’est son goût pour l’aseptisation de ses œuvres. Depuis 2008 et le lancement d’un univers qui s’est partagé au fur et à mesure des années, rare sont les fois ou l’hémoglobine coule, les jurons fusent et ou la violence physique ou mentale est clairement exprimée. Même quand le Titan fou débarque pour annihiler 50% de l’univers, il le justifie par une volonté de bienveillance, comme s’il était le seul capable de porter le poids d’un immense fardeau. Bien que l’approche fut extrêmement réussie, celle-ci ne pourra difficilement être reconduite de manière chronique sans une impression de redondance. Le besoin de faire face à un personnage vile et cruel surgira forcément à un moment. Il faudra continuer d’amener les gens à regarder le contenu quel qu’en soit sa forme et donc surenchérir chaque événement par un plus gros pour conserver cette dynamique.

Bien que Disney soit très regardant sur le contenu, Marvel reste tout de même indépendant depuis le rachat en 2009. Ce rachat n’a jamais empêché les comics de perdurer dans certaines histoires sanglantes ou au ton sérieux, et c’est la tout l’intérêt. Offrir cette liberté à Marvel permet à Disney de rester en retrait. Aucun logo de la firme aux grandes oreilles à l’ouverture d’un film, aucune liaison direct au contenu et donc aucun problèmes pour l’image de Disney. Bien que certaines directives peuvent être données, l’approche “grand public” est à mon avis dû à l’intérêt d’amener une plus large audience et donc bâtir un vaste empire. Mais maintenant que les bases sont posées et que les petits ont grandis, il est peut être temps d’amener des sujets plus lourd, des images plus parlantes et du contenu plus mature.

Les petits ont grandis

Cela fait donc 13 ans que l’univers Marvel s’est lancé au cinéma, 13 ans que de nombreux spectateurs se sont passionnés pour les histoires de super-héros et 13 ans que ces mêmes personnes ont pris en âge. Après une saga de l’infinie réussie sur tous les plans (ou presque), il est temps pour le studio de passer à autre chose et de grandir également. Et cette idée est d’autant plus intéressante quand on prend en considération la volonté de  Kévin Feige à conserver le film Black Widow dans cette fameuse phase 4. Celle d’un renouveau ouvert par un film qui, bien que très moyen en globalité, a le mérite d’apporter un ton et une problématique plus sérieuse. On reste loin d’un film ultra violent qui porterait la marque du “Rated R”, mais on peut voir à travers lui un film qui ne s’adresse pas forcément aux enfants en premier lieu, avec des dialogues assez crûs (cf. la scène de l’hélicoptère entre Yelena et Alexei).

La prochaine production, Eternals, a d’ailleurs de quoi poser quelques questions. Une réalisatrice oscarisé qui prend le partie de filmer 90% de son film dans des décors naturels, ça parait loin des habitudes du studio et de ses “yes men” habituels. Et même si le film n’aura globalement rien de mature, le sujet devrait être d’autant plus sérieux, les éternels, les célestes, les déviants… Pas forcément des choses facilement compréhensible par les plus jeunes spectateurs !

Les héros Marvel-Netflix

Si Netflix n’a pas attendu pour amener une vision plus brute, fort est de constater que les projets ne sont plus d’actualités. Pourtant, cela restait une vitrine intéressante pour Marvel malgré certains essais rangés au panthéon des ratés (👋 Iron Fist et The Defenders). Arrêter des séries comme Daredevil ou The Punisher qui avait largement trouvé leur public après respectivement 3 et 2 saisons, est très questionnable. Et si la maison des idées n’avait tout simplement pas perçu la possibilité d’engranger plus de dollars qu’une simple “location de droits” au service de SVOD ? Parce que non, quand un programme marche et qu’il ramène de l’argent on ne l’arrête pas, pas quand on s’appelle Disney. Alors pourquoi faire ce choix si ce n’est d’ajouter ce contenu à sa propre escarcelle ?

Depuis quelques mois les rumeurs fusent au sujet d’une possible intégration du casting des héros Netflix. Le Caïd devrait apparaitre dans la série Hawkeye et la révélation d’un projet spin-off sur Echo n’arrange rien. Le personnage étant étroitement lié a Fisk et Daredevil. Il ne fait quasi plus aucun doute que ces personnages intégreront l’univers Marvel d’ici peu. Cependant, leur penchant pour la violence physique peut difficilement rentrer dans un moule “grand public”. Il est d’ailleurs intéressant de constater que la série Moon Knight, qui arrivera en 2022, conte les histoires d’un personnage qui habite New York et a un penchant assez prononcé pour la même violence…

Les retours

D’un autre côté, l’annonce du reboot de Blade à été retentissante. Alors que personne ne l’attendait, l’intégration au MCU du Diurnambule se fera d’ici les prochaines années. Mais comment envisager l’arrivée d’un vampire tueur de vampires, as des arts-martiaux, addict des flingues et des grandes lames, sans une once d’hémoglobine ? Ça parait peu probable ! On ne peut imaginer un Blade tout public tant le thème abordé parait essentiellement sanguinolent. Il est vrai qu’on aurait jamais penser voir un Carnage PG-13, mais la différence se situe du côté des différents studios. L’un s’est aguerri dans l’art du divertissement super-héroique, quand l’autre est en net perte de vitesse et cherche sans cesse à copier ses petits camarades, même quand le contexte ne s’y prête pas !

Le rachat de la FOX a également permis de récupérer des droits. Des personnages perdus depuis longtemps comme les 4 Fantastiques, Deadpool ou les X-Men. Et si l’on sait que l’intégration des F4 au MCU se fera sous les ordres de Jon Watts aux alentours de 2023, l’intégration des X-Men reste floue. On imagine bien que tout ceci n’est qu’une question de temps, le professeur Charles-Xavier rejoindra bientôt tout ce petit monde accompagné d’un certain Wolverine. Le griffu fait d’ailleurs partie de ces héros qui possède une attirance prononcée pour la violence, sans compter qu’il pourrait compter sur son pire ami Deadpool. Celui-ci verra son 3e film entrer dans le MCU à l’horizon 2024 et on peut à priori compter sur lui pour faire dans le trash !

Et si...?

Alors que la dernière production en date à brillé par une instabilité chronique sur la qualité de ses épisodes hebdomadaires. On peut s’inspirer de celle-ci pour larguer cette hypothèse. Et si… on avait un “mature-verse” dans le MCU ? Marvel ne pourra pas éternellement joué sur la production de contenu PG-13, pas avec les personnages cités plus-haut. Il leur faut trouver une solution pour contenter le public et respecter le modèle de ce qu’ils souhaitent adapter sur grand écran. Dans le cas contraire, ils verraient débarquer une horde de fou furieux adepte de goodies qui ne leur pardonnerai jamais cette infamie (oui j’exagère). Il est nécessaire d’offrir aux gens ce qu’ils rêvent d’avoir. Ne pas le faire reviendrait à bafouer l’histoire de Marvel comme ils l’ont fait avec Civil War et personne ne veut voir un Civil War II🤡

Tout ceci n’est bien sûr qu’une théorie totalement personnelle. Un avis complètement subjectif qui n’engage que moi. Et il faut préciser également qu’on est pas obliger de faire du +18 pour avoir un ton plus sérieux. Donner plus de matière aux personnages sans leur prêter un trait humoristique forcé serait déjà une bonne chose. La recette Disney ne pourra pas marcher éternellement et il faudra bien finir par aller de l’avant. La transition en cours est surement le meilleur moment pour prendre ce genre de décisions !

Revoir le temps fort du live Twitch

Leave a comment

MVRS (prononcé MARS) c’est des reviews, des théories et toute l’actu Pop et Super.

MVRS © 2022. All Rights Reserved.